Journal

QUAND LA QUESTION ANGE ME CUISINE

QUAND LA QUESTION ANGE ME CUISINE

L’illusion de Rodin / Photo personnelle.

 

Comprendre le plan en mangeant ma tartine grillée.

Saisir en croquant.

C’est tellement bon. Les carottes aussi. Le riz au curry. Les brocolis.

C’est le sens. Les sens. L’essence.

Les sens ont plombé les anges.

Continue reading →

Posted by Grégoire Hulleu in Journal, 0 comments
VARIATIONS SUR SPIRALOU

VARIATIONS SUR SPIRALOU

Une nuit félinement orchestrée


Un animal domestique peut vous donner des messages par son attitude et ses actions. Ce fut le cas une nuit avec mon chat. Toute la nuit les messages se sont succédé. Spiralou s’est fait émetteur et transmetteur sans aucun doute possible. Par quelle technique et quel moyens employés ? Qui ou quoi est à l’oeuvre dans ces cas là ? J’ai m’a petite idée là-dessus. Laissez-moi d’abord vous raconter.

La routine depuis qu’il vit avec moi veut que chaque nuit, sporadiquement, il aille dans les plantes pour s’amuser, pour les manger ou même parfois pour en faire tomber une en passant. Y’a-t’il un message à part que je dois lui acheter de l’herbe à chat, que je dois protéger mes plantes ou plutôt qu’on serait mieux avec un jardin ?

Cette nuit là tout a commencé quand vers 2H du matin j’éteins la lumière pour dormir et qu’il fait tomber un objet de ma table de nuit. Ma petite voix me dit “Regardes ce que c’est” et mon ego “On verra demain en le ramassant”. Exemple classique du conflit permanent avec le Sheitan, c’est lui le diable. L’adversaire à combattre pour des petites choses, des petits détails de la vie de tous les jours. Choix à faire entre l’ombre et la lumière à chaque instant. Je rallume et constate que c’est mon crayon que Spiralou a fait tomber. Ma petite voix me dit : “le crayon pour noter que tu n’as plus de libre-arbitre” . Ok bon. J’éteins à nouveau, un peu frustré.

Continue reading →

Posted by Grégoire Hulleu in Journal
API MARIE

API MARIE

“Dans une autre vie

Les marguerites s’effeuillent au ralenti”

J’aime cette idée d’un univers parallèle

où le temps se rêve en silence

Comme le matin très tôt

…ces feuilles tôt, ralenties…

 

Continue reading →

Posted by Grégoire Hulleu in Journal, Musique, ROCK, 0 comments